Sébastien MERCIER-GORY : Un Grutier d’élite ! 

Alors que tout le destinait au monde de la gastronomie, Sébastien en a décidé autrement, en se dépassant en tant que militaire d’élite, puis en développant des compétences polyvalentes chez Bonhomme Bâtiment. Il est aujourd'hui fier d'être Grutier, un rêve qui s'est concrétisé, répondant à ses aspirations d'excellence et de liberté. Nous vous invitons à découvrir son parcours ...

 
 
 

Né à Bourg de Péage en 1988, Sébastien se destinait au métier de la Gastronomie. Il a été élevé dans le respect des valeurs profondes du travail, par sa maman, ouvrière chez le fabricant de chaussure romanais Stéphane KELIAN et son papa, menuisier ébéniste de meuble d'art. Il effectue des études dans le monde de la cuisine pour démontrer ses capacités d'apprentissage et de travail.

Avec un CAP Cuisine puis un BEP Traiteur à Livron en poche, sa voie était toute tracée. Il effectue ses premières armes en alternance chez le Traiteur ''Escoffine'', puis complète sa formation avec un CAP en Pâtisserie, Glacier, Chocolatier, Confiseur. Ce passionné de moto et de Boxe Thaï a de l'énergie à revendre et à 18 ans, Sébastien, jeune fougueux à envie d'aventures et de défis fous. Il prend donc la décision de mettre son énergie et son envie de dépassement de soi au service de l'Armée Française. Il effectue un stage d'entrée à Lyon et passe les tests avec brio, démontrant ses capacités physiques et d'apprentissage. Sébastien va au bout de ses convictions en choisissant les parachutistes à Toulouse avec la nostalgie de son grand-père, ancien berret rouge ayant fait l'Indochine. Il évolue dans cet univers et apprend le respect de l’ordre et la hiérarchie. Il garde de cette période, d'excellents souvenirs des stages commandos en forêt équatoriale, lui donnant l'opportunité de vivre un lancement de la fusée Ariane à Kourou en Guyane. Fidèle à son envie d'excellence, il effectue les formations appropriées pour faire partie des tireurs d'élite. 

Il rentre alors dans le vif du sujet et effectue une mission au Liban avec les Casques Bleus, dans le cadre de la surveillance des frontières. Puis, il décolle pour L’Afghanistan. Il vit là, les moments les plus difficiles de sa vie, la dure réalité du métier de militaire dans un contexte de guerre qui change un homme, qui laisse des traces indélébiles.

 
   

Au retour d'Afghanistan, il revient dans sa région natale et enfourche sa moto, passion familiale. Mais le destin ne lui fait pas de cadeau, un automobiliste perd le contrôle de son véhicule et le percute de plein fouet en plein virage.

Il se retrouve 2 mois paralysé à l'hôpital avec de nombreuses blessures au bras et à la jambe, qui le rendra inapte pour continuer l'armée à son niveau d'excellence.

Mais Sébastien est un battant et après 6 mois de rééducation, il reprend son destin en main et propose ses services chez Bonhomme Bâtiment.

 

À 22 ans, il entre chez Bonhomme comme couvreur bardeur, pour effectuer un métier où il a tout à apprendre. Sa fougue de tête brulée fait parfois frémir ses collègues, dans un monde où la sécurité est un maitre mot, compte tenu de la hauteur à laquelle ils interviennent. Après 5 mois d'apprentissage, il part à la coupe de tubes ou son gout du risque est moins tenté. Il grandit, apprend les valeurs essentielles du travail collectif sur chantier et revient travailler dans le bardage avec plus de maturité.

Il garde en mémoire de fabuleux projets menés avec ses collègues comme le projet ‘’Carbone Savoie’’ qui a mobilisé de nombreuses équipes, créant l'esprit de corps et d'entraide de Bonhomme Bâtiment. Il découvre là, les grues qui le font rêver soulevant plus de 450 tonnes d'acier ! De 2015 à 2017, il devient employé polyvalent, capable d'intervenir tant sur le bardage, la charpente ou les soudures. Il forge son expérience et devient naturellement chef d'équipe en 2018, faisant preuve de ses compétences.

 

Il participe à de nombreux chantiers et regarde avec des yeux d'enfants, les grues de plus en plus importantes, que le groupe loue pour répondre aux défis de construction auquel Bonhomme Bâtiment est confronté.

Il se met alors à rêver et propose à Christophe BONHOMME de faire l'acquisition de sa propre grue mobile en lui proposant d'en devenir un des responsables.

Christophe analyse sa proposition amenée avec une véritable vision entrepreneuriale. Il décide de lui confier cette acquisition apportant de la souplesse aux chantiers Bonhomme et proposer ses services de location aux partenaires sous-traitants. Sébastien est alors le plus heureux des hommes !

''J'ai besoin d'entreprendre et prouver ma valeur. Je suis un solitaire et dans ma grue, je me sens libre ! C'est une chance extraordinaire pour moi et suis totalement reconnaissant envers le Groupe BONHOMME qui me donne cette opportunité'' indique-t-il.

Fidèle et passionné, Sébastien assouvit là son esprit entrepreneurial et sa quête de l'excellence, les manipulations de tonnes d'acier avec sa grue ne laissant place à aucune imprécision.

 

sebastien 3

Nous vous invitons à aller à la rencontre de cet homme aux nombreux tatouages qui marque les épisodes de sa vie. Son large sourire en dit long, sur son bonheur de vivre pleinement son métier. Père d'une petite fille de 7 ans, Sébastien a dompté la fougue qui est en lui, tout en gardant une âme de combattant pour relever les nombreux défis du Groupe Bonhomme. Ces compétences culinaires font aujourd'hui le bonheur de sa compagne, mais il a définitivement trouvé sa voie : Grutier d'élite !

 
Interview réalisée par Bertrand LAZARE (OPERACTION)

 

Télécharger : Interview " Sébastien MERCIER-GORY : Un Grutier d’élite ! "